Mes 5 coups de cœur en Egypte

 

vintage-14-04-2019_22h12m09s.jpgEn 2010 (eeet ouais ça remonte), j’ai effectué une croisière sur le Nil, de Louxor à Assouan. Voici la liste de mes 5 coups de cœur lors de ce voyage…

  • Le temple de Karnak

Le temple de Karnak se situe à Louxor, un inratable si vous passez par cette ville. Il s’agit en fait d’un complexe religieux, comprenant des temples, des pylônes, des chapelles… Il aura fallu plus de 2000 ans aux pharaons pour finir ce complexe ! C’est le plus grand complexe religieux de toute l’antiquité ! Rien que son histoire en jette grave quoi !

A l’entrée du site, on trouve une longue et typique allée de sphinx à tête de bélier.

C0B3436D-CEF3-4076-A29B-A688142321ED

Ici, comme sur beaucoup de temples égyptiens, les murs sont gravés de hiéroglyphes, relatant des histoires de guerre, la vie des pharaons, celle des paysans ou encore des marchands du Nil… Le temple est dédié au Dieu Amon-Rê, soit le Dieu de plus important de la mythologie égyptienne.

Vous trouverez aussi au temple de Karnak un imposant obélisque de 23m de haut. Il y en avait quatre initialement, seul un est encore debout.

La salle la plus importante, et la plus connue est la salle hypostyle. Elle se compose de 134 colonnes, on l’appelle d’ailleurs la « forêt de colonnes ».

IMG_1581

Les cartouches de couleurs sont très bien conservées, notamment au plafond : levez le nez ! les couleurs sont encore vives et les hiéroglyphes n’en sont que sublimés.

IMG_1458

  • La vallée des rois et le temple d’Hatchepsout

Comment aller à Louxor sans aller dans la vallée des rois ?

00101.JPG

 

Il s’agit en fait d’un immense cimetière… C’est ici que sont creusées les sépultures de nombreux pharaons du Nouvel Empire. Y sont également conservés les corps de leurs femmes, enfants, et des nobles qui leur étaient proches.

Vous pourrez donc entamer de long couloirs descendants vers les tombes. Prévoyez de quoi vous couvrir, il y fait frisquet ! Les tombes sont gravées et peintes, les dieux gravés sur les tombes protègent le défunt qui y est inhumé.

A l’intérieure sont accumulés de nombreux objets en plus du corps du défunt. Ainsi on y trouve des babioles religieuses, des effets personnels, etc.

Seuls 10 tombeaux sont ouverts au tourisme, les autres sont en restauration, ou tout simplement protégés, car le tourisme de masse dégrade les tombes.

Je vous conseille vivement la visite guidée. Déjà parce que c’est un sacré labyrinthe ! Et parce que cette nécropole est riche d’histoire et de traditions, il serait dommage d’en louper les explications…

Le temple d’Hatchepsout (à vos souhaits !) est le complexe funéraire de la reine, dans la vallée des rois. La reine Hatchepsout, seule femme pharaon de l’Egypte antique, a en effet au sein du complexe une temple qui lui est entièrement dédié. Sa tombe est certainement la première de toutes celles creusées dans la vallée des rois.

00104

Le temple est impressionnant, blotti au milieu des falaises. A la mort de la pharaonne, il a été martelé, et s’est énormément dégradé suite à ça. Il était en ruine lorsqu’il fut découvert au milieu du 19è siècle, et a été reconstruit au 20è siècle.

  • Les villages nubiens

Les villages nubiens sont les petits villages typiques du bord du Nil.  Ces petits villages sont très colorés, les murs sont souvent peints en blanc, bleu, turquoise… parfois des fresques y sont dessinées.

00573

00150

Nous sommes allés visiter un village nubien près d’Assouan, ou les villageois nous ont accueillis avec une immense gentillesse. Nous avons pu découvrir leurs habitudes de vie, leurs maisons, et échanger avec eux autour d’un délicieux thé vert (le premier et le meilleur que j’ai jamais bu !!).

Les enfants étaient intimidés au début, mais finalement nous avons pu nous installer sur les tapis avec eux pour jouer.

Rencontrer les populations locales est une des choses que je préfère en voyage. Il y a toujours au début un petit malaise, car nous voulons nous découvrir sans savoir par ou commencer… mais une fois que la glace est brisée, le partage et l’échange commencent… Je n’oublierai jamais cette magnifique famille.

  • Le temple Ramsès III

Il s’agit du temple que Ramsès III a fait construire à son égérie des le début de son règne, pour suivre la trace de ses célèbres ancêtres. C’est d’ailleurs les premiers travaux de construction entrepris sous sa demande… Il devait avoir des chevilles bien gonflées quand même !

00165

Il d’agit d’un des temples les plus grand de la nécropole de Louxor. Les grands temples construits sous le Nouvel Empire égyptien sont appelés temple des millions d’années. Si mes souvenirs sont bons, ils sont destinés à accueillir les sépultures des rois à qui ils étaient dédiés, et à abriter leurs âmes pour des millions d’année. Le temple Ramsès III est le temple des trois millions d’années, il a dû se dire que c’était déjà pas mal.

Ici encore les cartouches au plafond et sur les colonnes sont magnifiquement bien conservées, les couleurs sont incroyables ! Les gravures représentent essentiellement des inscriptions guerrières.

 

  • Les bords du Nil, tout simplement

Nous avons donc réalisé une semaine de croisière au fil du Nil, de Louxor à Assouan ! et je pense sincèrement que c’est le meilleur moyen de visiter l’Egypte ! D’autant plus avec des enfants.

00426

Nous avions notre guide, Ali, qui nous accompagnait à chaque visite, adorait son pays, en connaissait les moindres secrets par cœur et partageait son savoir avec beaucoup de passion.

Certes nous visitions les temples en heures pleines et étions loin d’être seuls, mais nous comprenions l’histoire de chacun d’entre eux. Nous avions le temps de visiter tranquillement, sans en perdre une miette. Nous avons pu voir tous les points incontournables de ce beau pays.

La vie du Nil est aussi très intéressante à découvrir, avec notamment le marché flottant. C’est une expérience que j’ai adorée vivre : les marchands, sur des pirogues, viennent se coller aux bateaux de croisières, et lancent (avec une habileté plutôt pas mal) leurs marchandises sur le pont. A nous de regarder si la pièce peut nous plaire (vêtements, tissu, aliments, épices…). Si oui, nous sortons le produit du sac plastique, mettons la somme d’argent que nous voulons dedans, et renvoyons (de manière un peu moins habile) le sac aux marchands. Moi qui adore le marché, ce souk hors du commun m’a beaucoup plu !00251

De plus, j’ai adoré pouvoir observer la vie des égyptiens vivant dans les villages nubiens au bord du Nil. J’aurai pu passer des heures sur le pont à les observer. Les enfants jouant dans l’eau, d’autres s’y lavant, les cultures qui sont implantées tout le long des rives…

Les felouques, les bateaux typiques du Nil sont également magnifiques à voir. Leur voile est immense et majestueuse.

00380

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s